Diffuser les groupes en radio, les faire jouer sur nos concerts, ça suffisait plus. Maintenant on fait des chroniques des disques qu’on aime, qu’on écoute, qu’on reçoit, qu’on pirate. Et même qu’on vous offre un titre de chaque groupe chroniqué, en mp3 via notre flux podcast.

06
Juil
11

Youth Avoiders/Zombies Are Pissed – « Split S/T »


YOUTH AVOIDERS/ZOMBIES ARE PISSED
split S/T

label : Destructure / Emergence / Wee Wee

www.youthavoiders.free.fr
www.pissedzombies.tumblr.com

Pas de surprises en ce qui me concerne pour Youth Avoiders. Le groupe parisien m’avait déjà mis une raclée avec leur première démo éponyme, sortie l’an dernier. On a ici affaire à un hardcore à l’ancienne, low disto et avec un chant burné à souhait : un bon petit coup de pied au cul. On commence le split à 200 à l’heure avec le titre Night Fever, qui prend vite l’allure d’un petit tube. C’est pas prétentieux pour deux sous, les choeurs sont hyper bien faits et les mélodies restent en tête, parfait ! On termine avec Ready For The Action, brulôt punk hardcore qui achèvera de convaincre les plus réticents.

On enchaîne avec les quatre titres de Zombies Are Pissed, groupe de punk hardcore de Caen que je connaissais absolument pas. Le premier morceau laisse présager un hardcore un poil plus fast. C’est pas très éloigné d’un Cut The Shit ou d’un Bones Brigade, autant dire que ça avoine… Mais finalement, le tempo se calme et ce n’est pas déplaisant, bien au contraire ! Des passages mid-tempo, des harmonies de guitares travaillées et une bonne maîtrise des dynamiques qui rendent l’ensemble intéressant et finalement assez polyvalent : on ne s’ennuie pas. Mais alors pas du tout.

Une bonne peignée en somme, c’est juste un peu court : la galette fait à peine plus de 10 minutes. Mais bon, c’est le style qui veut ça après tout. On pourra toujours se rattraper sur les sorties à venir puisque un EP est prévu à la rentrée pour Youth Avoiders.

21
Nov
10

The Leeches – « Get Serious »


THE can i buy viagra in qatar LEECHES
Get Serious

label : Tre Accordi Records

www.myspace.com/leechesfatrock

La première chose à laquelle on pense en écoutant The Leeches, c’est à une bande de sales gamins gavés au skateboard, aux vieux films d’horreur, à la bière et finasteride us à des groupes comme les Adolescents ou les Hard-ons, le tout agrémenté d’une bonne dose de rock’n’roll sale et visqueux. D’ailleurs, quand http://adnetcf.org/generic-elimite-cream-5op/ on jette un coup cheap nexium 40mg d’œil sur leur myspace, on se rend compte order brand cialis online qu’ils résument parfaitement la chose (cf « Alice Cooper on cocaïne »).

La première surprise dans tout ça, http://norbis.pl/amitriptyline-buy-online-in-uk-pi/ c’est que The Leeches sont… italiens ! Mais rassurez vous, la musique du quatuor de Como (nord de la botte, près de la frontière suisse) n’a rien à voir avec un Umberto Tozzi sous exta… Get Serious, leur troisième album, est un condensé de riffs ultra efficaces et de breaks qui tabassent, comme savent le faire les formations punk rock outre-Atlantique. Concernant la voix et les chœurs, certains passages me font énormément penser à NRA, ce qui n’est pas pour déplaire.

Quand on regarde de plus près leur historique, on se rend compte qu’ils sont énormément actifs : beaucoup de productions depuis 2003, et des concerts à la pelle, dont l’affiche a été plusieurs fois partagée avec avec des groupes comme les Adolescents justement, mais aussi Bad Religion, Teenage Bottlerocket et j’en passe. Une bonne découverte !

23
Sep
10

Mr Protector – « Pétrole »


MR PROTECTOR
Pétrole

label : A Tant Rêver du Roi

www.myspace.com/mrprotector

Riche, complexe, technique, multilingue… il y a beaucoup à dire sur ce très bon album de Mr Protector. Chez PP&M, on connaît le groupe depuis belle lurette, on les a même programmés en décembre 2007. Les rejetons de l’écurie Furne Records, label officiel des indie rockeurs noiseux de la petite ville de Jarnac (Charente), confirmaient déjà à l’époque tout le bien que l’on pense des musiciens de ce crew (Café Flesh, Gâtechien…).

Après avoir enchaîné les EP et les tournées (notamment avec Pneu, tiens tiens…) depuis 2003, Mr Protector livre donc un premier album long format, au titre qui pète : Pétrole. « Tiens, du français » me direz-vous. Eh oui, c’est assez rare pour être souligné : le trio ne se cantonne pas au chant en anglais, et j’ai beau être difficile là-dessus… leurs textes en français passent tout seuls, suffisamment imagés et biscornus pour qu’on ne se croit pas chez De Palmas ou Christophe Maé. Plus curieusement, le groupe envoie également quelques strophes dans une langue qui même si elle m’est inconnue, ressemble fort à de l’allemand (on me la fait pas). Même constat que pour le français : ça passe, alors pourquoi pas, finalement ?

Musicalement parlant, c’est du beau boulot : les deux gratteux parviennent à merveille à nous faire oublier que Mr Protector est un groupe sans bassiste. Techniquement, rien à redire, il y a même quelques plans impressionnants, sans parler de la complexité permanente dans les structures des morceaux. Ce qui fait de Pétrole un album a priori peu accessible aux non-initiés de la noise et du math rock. Néanmoins, il y a du relief dans les morceaux, c’est tendu mais pas bourrin (enfin, pas toujours) et les ambiances sombres et aériennes du disque pourraient plaire à bon nombre d’aficionados du rock au sens large.




archives





contacts

PP&M / Opposite Prod
c/o Boris A.
22 rue Louise Labé
45000 Orléans - FRANCE
tél. : 06 86 72 65 77 (Boris)
info@ppandm.com

  S'ABONNER AU PODCAST :



'