08
Mar
11

Tentaculation #119

C’est déjà la 11ème Tentaculation de cette année scolaire ! On enchaîne avec une belle playlist entre screamo, math rock, hardcore, post hardcore, post punk…

PLAYLIST


  1. Theme Of Laura De belles parures (demo)
  2. Tobaïas Dur réveil (demo 2009)
  3. Big’n Old Negro Work Song (compilation : « Africantape Festival 2011 – Free Sampler »)
  4. Aucan Heartless (album : « Black Rainbow »)
  5. Defeater Waves Crash, Clouds Roll (album : « Empty Days & Sleepless Nights »)
  6. The Tall Ships Oh Pionneers (album : « On Tariffs & Discovery »)
  7. Libyans Life Less Trying (album : « A Common Place »)
  8. « Tchoulimba ! »
  9. Die! Die! Die! Lil Ships (album : « Form »)
  10. Can’t Bear This Party Talk To the Phone Tone (album : « Ain’t No Princess »)
  11. Caspian Epochs In DMaj (album : « Tertia »)
  12. I Pilot Dæmon We Deserve Happiness (album : « Come What Way »)
  13. Last Bärons M.A.B. (album : « Elephantyasis »)
  14. top Last.fm/group/PPandM : The Pains Of Being Pure At Heart Gentle Sons (album : « The Pains Of Being Pure At Heart »)
  15. Binary Audio Misfits Church of Disorder (album : « B.A.M ! »)
  16. MORCEAU (MERDIQUE) DE FIN : Arthur917 Cuir cuir cuir moustache

30
Déc
10

Tentaculation #114

On ne l’attendait plus cette dernière Tentaculation de 2010, réalisée par Thomas et co-animée par Greg, qui officiera dorénavant régulièrement au micro dans votre émission rock préférée. Au menu, des nouveautés « événement » qui offrent une belle preview de ce qui sortira en 2011, et pas mal de trucs bourrins, mine de rien, il est vénèr le gars Nardin’ !!!

PLAYLIST


  1. Lemuria Chautauqua County (album : « Chautauqua County »)
  2. Every Time I Die The Marvelous Slut (album : « New Junk Aesthetic »)
  3. The Carrier Wash Away My Sins (album : « Blind to What Is Right »)
  4. Carpathian Monochrome (EP : « Wanderlust »)
  5. Thot Moved Hills (EP : « Fig. 2 & 3: Stories of the Hills Mover and the Fields Tuner »)
  6. Noïd From Equal to Equal (album : « The Ever Expanding »)
  7. Dear You Strangers In My Basement (album : « The Night a Forest Grew »)
  8. The Get Up Kids Pararelevant (album : « There Are Rules »)
  9. Have Heart Hard Bark On the Family Tree (live) (album : « 10.17.09 »)
  10. Helmet In Person (album : « Seeing Eye Dog »)
  11. Lafaro Leningrad (album : « Lafaro »)
  12. Make Do And Mend Night’s the Only Time of Day (album : « End Measured Mile »)
  13. Killing The Dream Past of a Saint (We Were Theives) (album : « Lucky Me »)
  14. Witt Led Zeppelin I (album : « Whip »)
  15. MORCEAU (MERDIQUE) DE FIN : Patrick Sébastien vs. Foo Fighters Les sardines

25
Juin
10

Defeater – « Lost Ground »


Defeater - "Lost Ground"

DEFEATER
Lost Ground

label : Bridge Nine Records

www.myspace.com/defeater

Je sais, normalement on se doit d’être objectif ! Mais comment être objectif avec un groupe comme Defeater, qui après un album et une demo met toujours tout le monde d’accord ? Les coreux de Boston avaient déjà foutu une claque (même un poing dans la gueule) à tout le monde avec Travels. A croire qu’ils mettent un point d’honneur à sortir des trucs de fou juste pour énerver les gens. C’est vrai, c’est énervant tant de talent. Des compos équilibrées comme il faut, un frontman impeccable, un batteur qui en fout partout mais qui est super efficace… un concentré de subtilité et de colère.

Dès la première note de The Red, White, and Blues on serre les dents, et ce pendant tout l’EP. C’est pas forcément méchant au niveau des instrus, comme par exemple le très beau titre A Wound and Scar qui commence tout doux, limite post rock, et qui monte jusqu’à un espèce de The Mars Volta, pour redescendre low-tempo comme le début. Seule faute de goût selon moi (et qui n’est pas partagée par tous) : la petite guitare qui fait des solos sur le joli Beggin’ In the Sun. Parlons aussi un peu du concept ! Cet EP raconte dans sa totalité les périples d’un afro-américain (le même que dans Prophet In Plain Clothes sur Travel) à partir de son enrôlement pour la second guerre mondiale jusqu’à son retour.

Je vous avais prévenu dès le début : aucune objectivité dans cette chronique. Si vous avez aimé le superbe Aggression de Verse (R.I.P. snifff…), alors là… mais plongez dedans les yeux fermés ! Et quiconque critiquera Defeater se fera casser la gueule par moi !




archives





contacts

PP&M / Opposite Prod
c/o Boris A.
22 rue Louise Labé
45000 Orléans - FRANCE
tél. : 06 86 72 65 77 (Boris)
info@ppandm.com
'