10
Fév
11

Tentaculation #117

La Tentaculation #117 est enfin à vous, joyeusement animée par les sudistes (par rapport à la Loire, je veux dire) du crew Misman Prod., j’ai nommé Thomas « Nardin’ Coward » et Greg Lucas. Enjoy !

PLAYLIST


  1. Apes Did Ensemble Furthur (album : « Apes Did Ensemble »)
  2. Medications Seasons (album : « Completely Removed »)
  3. The NY-Hill Stillness Shiny Dirt (EP : « Shiny Dirt »)
  4. Jim O’Rourke Halfway to a Threeway (album : « Halfway to a Threeway »)
  5. Brokken Roses The Bubble (album : « Dick Reverse »)
  6. Gravity Slaves Distorted Life (album : « The Vertigo Chronicles »)
  7. Down To Earth Contro (album : « Prisms »)
  8. Alkaline Trio This Addiction (album : « This Addiction »)
  9. Red City Radio They Don’t Make Gravel Roads Like They Used To (EP : « Spinning In Circles Is a Gateway Drug »)
  10. Heaven In Her Arms Halcyon (album : « Paraselene »)
  11. Ill Bill War Is My Destiny (feat. Max Cavalera & Immortal Technique (album : « The Hour of Reprisal »)
  12. Year Long Disaster Show Me Your Teeth (album : « Black Magic; All Mysteries Revealed »)
  13. MORCEAU (MERDIQUE) DE FIN : Carton Rouge La troisième mi-temps

07
Sep
10

Tentaculation #109

Ca y est, c’est la rentrée radiophonique ! L’émission radio du crew PP&M reprend du service pour la 8ème saison consécutive. Aux commandes, Thomas de Misman Prod. et moi-même pour une Tentaculation #109 bien gavée de nouveautés, normal c’est la rentrée… bienvenue aux auditeurs de Radio Balistiq à Châteauroux qui nous écoutent le mardi soir sur le 103 FM.

PLAYLIST


  1. Marvin Reste bien tranquille (album : « Hangover the Top »)
  2. Tubers Small Signs Big Post (album : « Anachronous »)
  3. Electric Electric Cut (album : « Sad Cities Handclappers »)
  4. Robot Orchestra Rubicon (album : « Disorder of Colors »)
  5. Sofy Major Désastre (album : « 5 Years of Freaks »)
  6. Ventura All the Reasons Not to (album : « We Recruit »)
  7. Papier Tigre Health and Insurance (album : « The Beginning and End of Now »)
  8. Dolcim Sarah (29, Mother) (album : « We Carry the Fire »)
  9. Police Truck Surf’n’Destroy (s/t)
  10. Cruel Hand Lock and Key (album : « Lock and Key »)
  11. top Last.fm/group/PPandM : Standstill La Familia Inventada / I. Algunos Recuerdos Significativos de B. (album : « Adelante Bonaparte »)
  12. The Black Pacific Living With Ghosts (album : « The Black Pacific »)
  13. Pneu Neige (album : « Pince monseigneur »)
  14. Polémix & La Voix Off Hortefeu reprend « Le Loir et Cher » (extrait de leur podcast)
  15. MORCEAU (MERDIQUE) DE FIN : Benny B Je suis dans la place
15
Juin
10

Down To Earth – « Prisms »


Down To Earth

DOWN TO EARTH
Prisms

label : YR Letter Records / Deep Elm

www.myspace.com/dteband

Ce qu’il y a de bien avec les disques de la scène « underground » française, c’est qu’on peut les chroniquer super en retard : la promo se fait sur le long terme. Parfois les articles à propos d’une sortie d’album s’étalent sur plus d’un an, et c’est tant mieux pour la visibilité des groupes, qui en ont bien besoin. Tout ça pour justifier ce papier que j’écris plus de six mois après la sortie du deuxième long format de Down To Earth (St Jean d’Angély – 17), alors qu’il résonne très régulièrement dans mes oreilles depuis lors.

Le premier album Room For the Three of Us m’avait conquis à 100%, certainement parce qu’il réunit tout ce que j’aime : des guitares bien ciselées au son crunch bien poussé posées sur une rythmique complexe mais implacable, le tout surplombé de mélodies et de parties vocales qui sonnent évidentes sur des structures de morceaux vraiment chiadées. Prisms continue sur la même voie : on prend les mêmes et on recommence, même si le tryptique Prisms I-II-III qui ouvre l’album « conceptualise » un peu plus la chose. Reste ce sentiment de machine bien huilée, dotée d’un véritable personnalité : on ne peut pas dire que DTE ressemble à un groupe en particulier. Après, si vraiment il faut vous donner des noms pour situer, parlons des groupes qui m’ont déjà procuré la même sensation : At The Drive-In, Jawbox, These Arms Are Snakes, certains morceaux de Foo Fighters… plus récemment, peut-être un peu de Hot Cross ou Mutiny On The Bounty pour les guitares.

S’il fallait voter pour élire le meilleur groupe indie rock français, je bourrerais volontiers l’urne avec des bulletins estampillés Down To Earth. Même si le succès « public » du trio reste relatif dans nos contrées, il faut tout de même savoir que le prestigieux label américain Deep Elm (responsable notamment des compilations Emo Diaries) est tombé sous le charme du groupe, en assurant la sortie numérique et la promotion de Prisms, mais aussi du premier album. En France, c’est grâce à Matt Showman et à son label YR Letter Records que la version digipack a vu le jour. En mp3 ou sur galette… achetez les yeux fermés.




archives





contacts

PP&M / Opposite Prod
c/o Boris A.
22 rue Louise Labé
45000 Orléans - FRANCE
tél. : 06 86 72 65 77 (Boris)
info@ppandm.com
'